Orgueil VS Humilité

Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé, mais moi assez souvent je me suis senti « en confiance » derrière ma batterie ! En soi, où est le problème direz-vous ?

L’ORGUEIL A DIFFÉRENTS VISAGES, IL FAUT LE DÉMASQUER !

L’une de ses facettes s’est dévoilée plusieurs fois lorsque je m’apprêtais à jouer le dimanche matin à l’église. Quand par exemple j’apercevais une nouvelle personne, des mauvaises pensées s’installaient dans ma tête : « j’espère que ça va l’impressionner » ou « j’espère qu’elle va aimer ma technique » etc.

Je faisais mon service sans que cela se remarque sur mon visage. Mais c’était difficile d’exprimer une louange agréable à Dieu avec de telles pensées ! Elles ne me quittaient pas durant tous les chants. Comment faire alors pour s’en débarrasser ?

J’ai compris deux principes fondamentaux dans cette situation :

1. Une pensée fait « son nid » sur notre tête si on la laisse faire son travail :

Le meilleur moyen de se débarrasser d’une mauvaise pensée est de la refuser dès qu’elle se présente ! C’est « au nom de Jésus » que nous avons la possibilité de disposer nos pensées pour adorer Dieu.

Parfois, je pense très fort « je refuse cette pensée au nom de Jésus » et parfois je suis obligé de le déclarer plus fort, de ma bouche plusieurs fois pour m’en débarrasser. Ensuite, il faut intentionnellement mettre une bonne pensée en soi (ex : « que ma louange te plaise Seigneur »). Chacun a le choix et la responsabilité de ses pensées ! Ça vous parle ?

2. Une bonne préparation nous dirige sur le bon focus

Plutôt que de « me battre » pendant la louange, j’ai remarqué qu’être prêt en amont est réellement bénéfique. Oui ! On peut venir les mains dans les poches, en confiance, sans avoir travaillé ses morceaux, sans avoir cherché Dieu en secret chez soi, sans avoir pratiqué son instrument, etc… ça fonctionne ! Mais au contraire, j’ai obtenu tellement plus de satisfaction en étant préparé ! Ça permet surtout de mettre le focus au bon endroit : sur Dieu !

L’HUMILITÉ C’EST CONNAITRE NOS CAPACITÉS, POUR LA GLOIRE DE DIEU !

J’ai parfois eu l’occasion de rencontrer des gens après le culte qui m’ont dit : « tu joues vraiment bien » ou « c’était super la louange ». C’est très encourageant ! Mais au début, je croyais qu’être humble c’était répondre modestement : « merci, oui je me débrouille » … Mais c’est FAUX !

J’ai donc appris à recevoir ces compliments et à les considérer comme étant le résultat de mon travail. J’ai appris à les recevoir pour Dieu, pour Sa gloire. Et très concrètement, je donne à Dieu (comme un sac à dos que je dépose à terre) tous ces encouragements dans mes temps de prière. Je crois que c’est une attitude qui Le met à l’honneur !

À vous de jouer !

De Luc Manetta pour Logo Libère ton Potentiel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.